с рождеством !

Publié le par Sherwood

с рождеством !


Hé oui, hier c'était le Noël orthodoxe. Vous savez, celui célébré en Europe de l'Est.
Non vous ne savez pas, ou vous avez honteusement oublié ?
Pareil.

D'ailleurs, vous ne savez même pas, mais le gourou du Sherwoodistan possède un nouveau palais, admirable, d'où d'ailleurs il ne sort jamais. Bin non. Un Gourou règne, donc ne se confronte pas au monde.

 100_4172.JPG

(Sur la photo, le palais du Sherwoodistan est tout en bas tout en bas)

 

Sauf hier. Et comme vous vous en doutez, le Nouveau Sherwoodistan est sis en Europe de l'Est. Un coin admirable de Paris, tout en haut de mon arrondissement favori, où pour faire ses courses il est recommandé de parler serbe. Ou croate. "Quoi, tu ne différencies pas le serbe du croate ?!" s'est indigné l'autre résident du Palais, qui ne fait pas non plus la différence mais frime, tout ça parce qu'Hongrois qu'il l'est, de l'est.
Les autres résidents n'ont rien dit, parce qu'ils dormaient, Spoutine et Jérémie, rat et phasme, dans leurs parallélépipèdes respectifs.

Bref, le Gourou règne, id est surglande. Et a décidé hier de bouger quand même un brin, profitant du départ d'une disciple soumise qui profitait de son droit d'asile au Palais. Le gourou s'en est allé distribuer ses curriculums à la ronde, se frottant donc aux éléments. Il s'est même fait demander par la Tévé ce que lui inspirait le nom "François Mitterrand". Ne voulant pas paraître ridicule, il n'a pas dit "Bah c'est le nom de la médiathèque de Poite !" ce qui fut pourtant sa première pensée. Non, il a dit pire et a gloussé en songeant que les gens vont encore dire "ces jeunes, ils ne connaissent rien à la politique et n'ont pas de culture générale". Ce qui est vrai.

Le tour en extérieur s'est donc achevé par un retour au Sherwoodistan, ce pays mobile, et par la confrontation au monde de l'Est (donc bien, cf un article plus bas). Des gens plein la rue qui distribuaient des branches de chêne (badnjak, en serbe) et picolaient (normal), des petits camions qui vendaient de la bouffe traditionnelle et tout ce qui va bien. J'ai quand même mis la journée à comprendre, c'est mal.
Et j'ai pas pris de photo, z'aviez qu'à être là sous la pluie. Moi je sors pas. Et j'ai pas d'appareil photo.

Publié dans Lutèce

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article