On y danse tous en rond

Publié le par Sherwood

Chers Petits Amis

J'aimerais d'abord que la connexion fusse assez puissante pour inclure quelques photographies, parce que quand même ça serait chouette.
Ce samedimanche, je me suis rendue pour la première fois en terres inconnues, au pays où il fait trop chaud (je vous assure, même en novembre !), dans la contrée où les gens font traîner les N, tellement qu'on entend des G à la fin des mots. En bas, à droite. Là où il y a un pont sur lequel on ne peut que danser, vu qu'il ne permet pas de traverser.

Ouais, je suis donc allée si loin (le même temps que pour aller à saint Pétersbourg...) juste pour fêter un anniversaire (atroce ! que des Adultes !). Et jouer au paint ball. Et ça, c'est overbandant, mes cuisses en rigolent encore.




Le temps imparti fut court, cependant j'ai pu voir le fameux pont Saint Bénézet, que les crues successives ont détruites, et visiter un charmante ville du nom de Fontaine de Vaucluse qui m'a complètement enchantée. Nous y avons grimpé une colline bordée d'arbres automnaux (et qu'est-ce que j'ame les arbres automnaux, avec leur air tout mélancolique), avec des marches de pierre, pour arriver... au pied d'une autre montagne, devant une barrière. Mais une barrière, c'est fait pour être enjambé (si, c'est comme ça), d'ailleurs, c'est ce que tous les autres touristes avaient fait. Ce que nous fîmes. Derrière la barrière, il y avait encore des cailloux (tiens, j'aime aussi les cailloux), une pente toute glaiseuse (ce mot existe-t-il ?) et... Une cuvette de toilettes. Nan mais si : un puits d'eau bleue, mais bleue ! Mais bleue ! Turquoise. Au moins. Je me serais bien baignée. La photo n'est pas truquée, jugez de vous même. 
A gauche la même, mais en vert.

Bon d'accord mes photos rendent trop mal, mais hein.

Ensuite, nous fûmes boire un capuccino dans une autre ville, L'isle-sur-sorgue, fort chouette car pleine de canaux. Ah ouais, depuis Amsterdam j'aime aussi les canaux (là faut prendre note, le gros Sherwood dit très rarement qu'il aime des trucs. Sauf quand il neige). D'ailleurs, je retournerais bien à Amsterdam, mais là n'est pas le sujet.

Sinon que dire d'autre ? Oui, j'ai joué à tirer des billes de peinture sur des inconnus (qui ne le sont pas restés longtemps, mais bon), j'ai adoré. Ha le lasergame à côté c'est pourri. Non, le paintball c'est bien, et j'ai trouvé ça moins stressant, sans doute parce que c'est dehors et sans musique déchirant les tympans. Mais ya eu des méchants bleus, et une tête sonnée. Faut savoir ce qu'on veut.


A la revoyure.




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

hervé 23/11/2009 17:09


c'est joli :)